🚹🔒 Procureur de Nanterre rĂ©vĂšle enquĂȘte judiciaire et demande la dĂ©tention provisoire du policier suite Ă  la tragique mort de Nahel!

[EN DIRECT] Le procureur de Nanterre annonce l’ouverture d’une enquĂȘte judiciaire aprĂšs la mort de Nahel et requiert le placement en dĂ©tention provisoire du policier.
Table des matiĂšres


đŸ”„ Affrontements mortels en banlieue parisienne : ouverture d’une enquĂȘte judiciaire et mobilisation massive des forces de l’ordre 🚓

Une Voiture, IncendiĂ©e Lors D’affrontements Entre Des Jeunes Et Des Policiers, Est RetirĂ©e De La Rue Au Lendemain De La Mort D’un Adolescent De 17 Ans TuĂ© Par Un Policier Lors D’un ContrĂŽle Routier, À Nanterre, Dans La Banlieue Parisienne, En France. /Photo Prise Le 28 Juin 2023/Reuters/Gonzalo Fuentes

Le procureur de la RĂ©publique de Nanterre (Hauts-de-Seine), Pascal Prache, a annoncĂ© jeudi l’ouverture d’une enquĂȘte judiciaire aprĂšs le tir mortel mardi d’un policier contre un adolescent de 17 ans, Nahel.

Il a Ă©galement requis le placement en dĂ©tention provisoire du policier auteur du tir sur l’adolescent qui avait refusĂ© d’obtempĂ©rer Ă  un contrĂŽle routier.

La mort de Nahel a provoqué une vague de violences en région parisienne qui se sont étendues la nuit derniÚre à plusieurs autres villes de France.

Face à ces incidents, le gouvernement prévoit de mobiliser 40.000 policiers et gendarmes pour la soirée de jeudi, dont 5.000 en région parisienne.

Une marche blanche est par ailleurs prĂ©vue Ă  14h00 Ă  Nanterre, en hommage Ă  l’adolescent.

đŸ’„ « L’ordre public va ĂȘtre rĂ©tabli » : dĂ©claration ferme du ministre de l’IntĂ©rieur đŸ”„

13h09 – « La rĂ©ponse de l’Etat sera extrĂȘmement ferme et dĂšs ce soir, il faut que chacun comprenne que l’ordre public va ĂȘtre rĂ©tabli », a dĂ©clarĂ© le ministre de l’IntĂ©rieur, GĂ©rald Darmanin, lors d’un dĂ©placement Ă  Tourcoing, au sujet des violences nocturnes.

🚔 Elisabeth Borne se rend sur les lieux des violences, mobilisation massive des forces de l’ordre prĂ©vue 🚹

12h48 – La PremiĂšre ministre Elisabeth Borne, qui a annulĂ© un dĂ©placement en VendĂ©e, s’est rendue Ă  Garges-LĂšs-Gonesse, une commune du Val-d’Oise touchĂ©e par les violences. « On est trĂšs mobilisĂ©s pour accompagner tous les habitants des quartiers », a-t-elle dit Ă  la presse.

12h45 – Le maire de Nanterre, Patrick Jarry, a de nouveau appelĂ© dans un communiquĂ© Ă  une « grande manifestation pacifique » Ă  l’approche de la marche blanche. Le cortĂšge se formera Ă  14h avenue Pablo Picasso pour se diriger vers la PrĂ©fecture des Hauts-de-Seine, est-il indiquĂ©.

12h39 – Le nombre de policiers et gendarmes mobilisĂ©s jeudi soir va ĂȘtre multipliĂ© par quatre par rapport Ă  mercredi et portĂ© Ă  40.000, dont 5.000 agents dans la seule rĂ©gion parisienne, a annoncĂ© le ministre de l’IntĂ©rieur, GĂ©rald Darmanin, en dĂ©placement dans la ville de Mons-en-Baroeul (Nord), thĂ©Ăątre de violences aprĂšs la mort de Nahel.

Le ministre de l’IntĂ©rieur a confirmĂ© que le dĂ©clenchement de l’état d’urgence n’est pas nĂ©cessaire.

Il fait Ă©tat par ailleurs de 180 interpellations et de 170 blessĂ©s parmi les forces de l’ordre au cours de la nuit de mercredi Ă  jeudi.

⚖ Ouverture d’une information judiciaire : le ministre de la Justice rappelle le respect de la prĂ©somption d’innocence 📚

12h23 – « Je veux (
) rappeler qu’une information est ouverte contre un policier et non contre la police. Et que, les amalgames qui d’ores-et-dĂ©jĂ  ont Ă©tĂ© faits, sont insupportables », a dĂ©clarĂ© le ministre de la Justice, Eric Dupond-Moretti, en visite au tribunal de proximitĂ© d’AsniĂšres (Hauts-de-Seine) incendiĂ© dans la nuit.

12h18 – Un dĂ©clenchement de l’état d’urgence « n’est pas une option envisagĂ©e aujourd’hui » aprĂšs les violences qui se sont intensifiĂ©es dans la nuit de mercredi Ă  jeudi en rĂ©action Ă  la mort de Nahel, tuĂ© par balle lors d’un contrĂŽle de police Ă  Nanterre, a affirmĂ© Ă  Reuters une source gouvernementale.

11h22 – « A l’issue de la garde Ă  vue, le policier mis en cause pour avoir fait l’usage de son arme a Ă©tĂ© dĂ©fĂ©rĂ© aujourd’hui devant deux magistrats instructeurs co-saisis dans le cadre de l’ouverture d’une information judiciaire du chef d’homicide volontaire », a annoncĂ© le procureur de la RĂ©publique de Nanterre, Pascal Prache, lors d’une confĂ©rence de presse.

« Au regard des faits, de la nécessité de préserver les investigations, le parquet a requis le placement du policier auteur du tir en détention provisoire », a-t-il également annoncé.

« En l’état des investigations et des Ă©lĂ©ments recueillis, le parquet considĂšre que les conditions lĂ©gales d’usage de l’arme ne sont pas rĂ©unies », a Ă©galement annoncĂ© le procureur de Nanterre.

Le procureur de Nanterre a ajouté que 65 personnes ont été placées en garde à vue pour « des faits de participations, attroupements, dégradations et violences » aprÚs les deux nuits de tensions qui ont suivi la mort de Nahel.

đŸ—Łïž RĂ©actions politiques : demande de dĂ©clenchement de l’Ă©tat d’urgence et dĂ©nonciation du racisme dans la police 📣

9h50 – « Je demande le dĂ©clenchement sans dĂ©lai de l’état d’urgence partout oĂč des incidents ont Ă©clatĂ© », a Ă©crit sur Twitter Eric Ciotti, le prĂ©sident du parti Les RĂ©publicains, ajoutant apporter « son soutien total aux forces de l’ordre ».

9h40 – « Il y a trop de complaisance de ce gouvernement vis-Ă -vis des comportements inacceptables qu’il y a dans la police », a dĂ©noncĂ© le dĂ©putĂ© europĂ©en Europe Ecologie Les Verts Yannick Jadot sur franceinfo. « Il y a du racisme dans la sociĂ©tĂ©, il y a du racisme dans la police, c’est Ă©vid

Par Dumnacus le grand, votre serviteur angevin né à Belle-Beille, rue Jeanne Quémard.