🚨 Scandale à propos de Notre Dame des Landes et TGV ! Christelle Morançais trahit ses soutiens angevins… mais finit par faire marche arrière. 😱 #NDDL #TGV #politique

Notre Dame des Landes et TGV. Christelle Morançais oublie ses soutiens angevins avant de se raviser ! – Angers Info
Table des matières

[ad_1]

Scandale : Le Maine-et-Loire oublié dans une lettre ouverte de la Présidente de la Région des Pays de la Loire

🚨 Scandale À Propos De Notre Dame Des Landes Et Tgv ! Christelle Morançais Trahit Ses Soutiens Angevins... Mais Finit Par Faire Marche Arrière. 😱 #Nddl #Tgv #Politique 1

Christelle Morançais, Présidente de la Région des Pays de la Loire, a publié une lettre ouverte à Emmanuel Macron, Président de la République, sur l’aide de l’État pour Notre Dame des Landes et la Ligne TGV Le Mans Angers Nantes. Cependant, une heure après la publication, les élus du Maine-et-Loire se sont rendu compte qu’ils avaient été oubliés dans la première mouture du document.

Un oubli impardonnable

Bien que les élus des autres départements de la région aient cosigné la lettre, aucun élu du Maine-et-Loire n’apparaissait dans la première version. Une heure plus tard, une nouvelle mouture de la lettre a été envoyée avec Jean-Marc Verchère, Maire d’Angers, en tête de ligne.

Unité régionale ou jeu politique ?

La lettre souligne l’unité régionale, mais l’oubli du Maine-et-Loire soulève des questions sur la véritable unité de la région. Est-ce un coup de communication ou un jeu politique ? Seul l’avenir nous le dira.

Des demandes claires

La lettre demande à l’État de tenir ses promesses en matière d’investissements pour la Ligne TGV Le Mans Angers Nantes. Elle dénonce également la dégradation de la desserte de Paris via cette ligne. La lettre souligne également la nécessité de compensations pour le projet abandonné d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes.

Un appel à l’unité

Malgré les différences politiques, la lettre souligne la capacité des élus de la région à se rassembler pour défendre les intérêts de leurs territoires. Elle appelle également à un sens du collectif pour soutenir le dynamisme de la région.

Par Dumnacus le grand, votre serviteur angevin né à Belle-Beille, rue Jeanne Quémard.

[ad_2]