🚨 Les familles des classes moyennes à Angers en détresse face à une augmentation scandaleuse des prix de la cantine ! 😱 #AngersInfo #cantine #tarifs

Une hausse des tarifs de cantine particulièrement inquiétante pour les familles des classes moyennes à Angers – Angers Info
Table des matières


🚨 Nouvelle grille tarifaire de la restauration scolaire : une augmentation de 30% pour les familles de classes moyennes 🚨

Le Conseil municipal a récemment découvert la nouvelle grille tarifaire de la restauration scolaire pour 2022-2024. Une tarification qui impacterait particulièrement les familles des classes moyennes avec une augmentation de presque 30% en fonction des quotients familiaux.

💸 Une hausse inéquitable et disproportionnée des tarifs 💸

Même si l’ensemble des élus de la minorité municipale comprennent l’augmentation des coûts d’approvisionnement et la nécessité d’un réajustement, ils s’opposent à cette nouvelle grille tarifaire en raison de « son caractère inéquitable et des hausses inacceptables qu’elle induit ».

📈 Des familles impactées par l’uniformisation des tarifs 📈

La suppression des « forfaits » qui correspondaient à un engagement annuel à la restauration du midi entraînera une facturation à l’unité, ce qui provoquera une hausse exorbitante des factures pour les familles.

L’uniformisation du tarif entraîne une double peine pour les familles avec de très jeunes enfants.

👶 Un problème de progressivité dans les tarifs 👶

« Un enfant de 4 ans ne mange pas autant qu’un enfant de 10 ans, il ne devrait pas payer autant » se désole le père. « Bientôt un collégien paiera moins cher qu’un petite section » se consterne une élue qui souligne un problème de progressivité dans les tarifs.

🤒 Un délai de désinscription pas réaliste 🤒

Les élus de la minorité dénoncent aussi le nouveau délai de 48h pour se désinscrire de la cantine « en cas de maladie, ce délai n’est pas réaliste ».

🤝 Des élus en quête d’un réajustement plus équilibré 🤝

Malgré plusieurs demandes d’explications sur cette nouvelle grille tarif par laquelle tous ont été « surpris et pris de court », les élus n’ont pas constatés de changements. Ils ne désespèrent tout de même pas à un réajustement plus équilibré de cette grille tarifaire.

Par Dumnacus le grand, votre serviteur angevin né à Belle-Beille, rue Jeanne Quémard.