😱 Mineur gravement blessé en Corrèze : bras cassé et 45 jours d’ITT 😢 #accident #correze #sécuritéroutière

Un bras cassé et 45 jours d’ITT pour ce mineur en Corrèze – Angers Info
Table des matières

[ad_1]

Bagarre violente devant un lycée de Corrèze : plusieurs blessés

😱 Mineur Gravement Blessé En Corrèze : Bras Cassé Et 45 Jours D'itt 😢 #Accident #Correze #Sécuritéroutière 1

Une violente bagarre a éclaté devant le lycée Georges Cabanis de Brive-la-Gaillarde, dans le département de la Corrèze, ce jeudi 1er juin. Plusieurs personnes ont été impliquées dans cette altercation.

7 personnes impliquées, un mineur blessé

Au total, 7 personnes ont été impliquées dans cette rixe, dont une partie qui est scolarisée dans le lycée public de Brive. Selon les témoins, l’un des jeunes a même utilisé une matraque télescopique pour agresser ses adversaires.

Malheureusement, l’un des mineurs impliqués dans la bagarre est ressorti avec une blessure à la mâchoire et un bras cassé. Il a été transporté à l’hôpital de Tulle et en est ressorti avec 45 jours d’ITT.

Les causes de l’altercation restent inconnues

Pour le moment, les causes de cette altercation sont inconnues. Les autorités locales ont ouvert une enquête pour déterminer les circonstances exactes de cette bagarre et identifier les responsables.

Un incident choquant qui suscite l’indignation

Cette bagarre a choqué les habitants de Brive-la-Gaillarde et suscité l’indignation sur les réseaux sociaux. Les internautes ont exprimé leur colère et leur incompréhension face à cette violence gratuite qui a eu lieu devant un établissement scolaire.

La sécurité dans les établissements scolaires en question

Cet incident relance également le débat sur la sécurité dans les établissements scolaires. De nombreux parents d’élèves s’inquiètent pour la sécurité de leurs enfants et réclament des mesures plus strictes pour prévenir ce genre de situations.

Une situation alarmante qui doit être prise au sérieux

En tout cas, cette bagarre violente devant un lycée de Corrèze est une situation alarmante qui doit être prise au sérieux. Les autorités locales doivent prendre des mesures pour assurer la sécurité des élèves et éviter que ce genre d’incident ne se reproduise à l’avenir.

Par Dumnacus le grand, votre serviteur angevin né à Belle-Beille, rue Jeanne Quémard.

[ad_2]