🚨Le groupe angevin Remy Cointreau explose les scores ! Découvrez leur performance incroyable 👌 #RémyCointreau #success

Un bien meilleur résultat pour le groupe angevin Remy Cointreau – Angers Info
Table des matières


Exclusif : RĂ©my Cointreau annonce une baisse de ses ventes au premier semestre

Photo D’archives Du Logo De Remy Cointreau Photographié À La Distillerie À Saint-Barthelemy-D’anjou. /Photo Prise Le 8 Février 2019 À Saint-Barthelemy-D’anjou, France/Reuters/Stéphane Mahé

Le groupe de spiritueux angevin Rémy Cointreau prévoit une baisse de ses ventes au premier semestre, en particulier aux États-Unis, mais reste confiant pour la suite de son exercice financier.

Des ventes en baisse aux États-Unis

Le directeur général, Éric Vallat, est confiant quant à un rebond au second semestre, notamment grâce à la « premiumisation » et l’élaboration de cocktails à domicile.

Rémy Cointreau, producteur de Cognac et du Cointreau fabriqué près d’Angers, réitère sa prévision de ventes organiques stables pour l’exercice 2023-2024, malgré une demande américaine plus faible et des comparables élevés.

Des marques confrontées à la concurrence de la tequila

Le titre Rémy Cointreau reculait de 0,38% à la Bourse de Paris après une hausse initiale de 6%.

Les marques de Rémy Cointreau aux États-Unis font également face à la concurrence de la tequila, une catégorie que le groupe pourrait envisager d’acquérir si les prix se normalisent, selon Éric Vallat.

Un rebond attendu sur le marché américain au second semestre

Rémy Cointreau prévoit une forte baisse des ventes aux États-Unis au cours du premier semestre, mais s’attend à un rebond sur ce marché au second semestre, combiné à une forte hausse en Chine et dans le reste du monde.

Au cours de l’exercice clos le 31 mars 2023, la forte demande en Chine et aux États-Unis, ainsi que la maîtrise des coûts, ont fait grimper le bénéfice d’exploitation de 16,2% en données organiques, pour atteindre le chiffre record de 429,6 millions d’euros. Les ventes du groupe déjà publiées se sont établies à 1,55 milliard d’euros, marquant une hausse organique de 10,1%.

Par Dumnacus le grand, votre serviteur angevin né à Belle-Beille, rue Jeanne Quémard.