👀 Découvrez les incroyables expériences offertes par les musées d’Angers ! Des activités pour tous les goûts et tous les âges ! 🎨🏛️ #AngersInfo #MuséesAngers

c’est possible dans les musées d’Angers – Angers Info
Table des matières


L’art contemporain de retour dans les musées angevins

Après une longue période de fermeture due à la pandémie de Covid-19, les musées angevins accueillent enfin une nouvelle exposition d’art contemporain. Intitulée « I’ve got a feeling », elle se tiendra du 26 mai au 7 janvier et promet une expérience unique pour les visiteurs.

Des œuvres à découvrir avec tous ses sens

Cette exposition a pour ambition de faire découvrir l’art contemporain autrement en sollicitant tous les sens. Les visiteurs pourront ainsi s’allonger sur une partition tissée pour entendre des sons, marcher sur un plancher-clavier pour entendre le chant des oiseaux ou encore expérimenter les transformations liées à la chaleur du corps avec une peinture thermosensible.

Un retour à la vie après le Covid-19

Après une période difficile pour les sens, marquée notamment par la perte du goût, de l’odorat et du toucher, cette exposition offre une occasion unique de redécouvrir ces cinq sens et de mieux sentir le monde qui nous entoure.

Des œuvres qui interpellent

L’exposition « I’ve got a feeling » propose également des œuvres qui invitent à la réflexion. Parmi elles, l’installation Moviprep d’Elizabeth Willing, qui interroge sur l’écart de représentation entre les pailles de sucre colorées de l’enfance et les formes de cancer que ce type d’alimentation génère. L’œuvre de Pauline Andigné évoque quant à elle une société malade, ensevelie sous une couche proliférante de déchets.

Une expérience à ne pas manquer

L’exposition « I’ve got a feeling » est une occasion unique de découvrir l’art contemporain autrement et de solliciter tous ses sens. Elle se tiendra du 26 mai au 7 janvier dans les musées Jean-Lurçat et de la Tapisserie contemporaine, au musée des Beaux-Arts et à l’Artothèque d’Angers.

« Groundsong ». Œuvre De Cécile Le Talec, Ce Plancher-Clavier Déclenche Différents Sons Sous Les Pas Des Visiteurs.

Par Dumnacus le grand, votre serviteur angevin né à Belle-Beille, rue Jeanne Quémard.